Qu’est-ce que l’e-fff

L’objectif du protocole est d’établir un « protocole d’échange (ci-après dénommé e-fff) » qui assure la maximisation de l’interopérabilité de la facture électronique entre les acteurs belges, pour les PME, conformément à l’évolution des normes internationales existantes. L’objectif est de créer un marché de la facturation électronique pour les PME (les volumes actuels échangés sont en fait trop faibles) et de la manière la plus conviviale possible.

Le label e-fff

Toute catégorie de signataires qui souhaite mettre en œuvre la facturation électronique sur la base du protocole e-fff peut utiliser le label e-fff après avoir passé un processus de test. Ce processus de test n’implique aucune certification

Qu’est-ce un fichier e-fff

Un document électronique e-fff est un fichier électronique du type XML qui contient des données structurées et une image de la facture.

Le document e-fff est créé par votre fournisseur et contient les mentions et les données obligatoires d’une facture.

On comprend par données structurées que les données dans le document se trouvent entre des balises claires. L’avantage des données structurées est qu’une autre application sera capable d’identifier exactement qui est le fournisseur, quelle est la date du document et quel est son montant total sans qu’il y ai de l’interprétation.

La structure de base d’une facture e-fff est basé sur un document UBL qui a son tour a été défini par un consortium OASIS ayant comme but de définir des standards internationaux.

UBL, Universal Business Language, définit une bibliothèque libre de droits de documents commerciaux XML standard prenant en charge la numérisation des processus commerciaux et logistiques pour les chaînes d’approvisionnement nationales et internationales, telles que les achats, les achats, le transport, la logistique, la gestion du fret intermodal et d’autres chaînes d’approvisionnement. les fonctions de gestion.

UBL peut être considéré comme un lingua franca – un langage (format de données) qui permet aux applications commerciales et aux communautés commerciales disparates d’échanger des informations le long de leurs chaînes d’approvisionnement en utilisant un format commun.

Comme décrit dans la section précédente, la norme UBL 2.0 peut couvrir plus que qu’une facture électronique. Les signataires du protocole e-fff ont convenu de réduire la portée du protocole e-fff et de ne pas prendre en charge tous les champs disponibles dans la norme UBL 2.0.

Plusieurs Versions

Lors de la création du format e-fff ( 2011) le format était basé sur UBL 2.0. Comme l’e-fff était une des premières implémentations ( ensemble avec des initiatives dans le Nord de L’Europe), ce standard a pu être maintenu très longtemps.

L’utilisation de la facturation électronique a fortement évolué ces 2 dernières années grâce aux différentes initiatives tel que l’e-fff, peppol ou la définition d’un standard européen de documents électroniques. Depuis 09 juillet 2018 format UBL 2.2 est disponible.

Le format e-fff sera mis à jour dans les mois qui suivent pour prendre en comptes les petits changements et les améliorations des dernières versions UBL.